Les bons réflexes en cas de fuite de gaz

Les bons réflexes en cas de fuite de gaz

L’empoisonnement par gaz provoqué par l’inhalation de quantités élevées et pendant une longue période peut être mortelle pour une personne ou un groupe familial, en particulier dans les maisons mal ventilées. La conséquence majeure est l’effondrement de l’oxygène dans le corps. Symptômes, risques d’explosion et de prévention. De quoi faire face à une fuite.

Le méthane ; un mort sur !

Les intoxications dues aux fuites de gaz ont de nombreuses conséquences sur la santé. Le principal est le manque ou l’effondrement de l’oxygène dans le corps. Et ses conséquences se traduisent par des symptômes spécifiques tels que nausées, maux de tête, vertiges, convulsions ou vomissements, en fonction de la concentration de gaz et du temps d’exposition.

Le gaz contient un composé hautement inflammable – le méthane – qui peut avoir des effets indésirables sur la santé en cas d’inhalation. Ce n’est pas un poison en petites quantités, mais le danger augmente quand la quantité augmente.

Contrairement à ce qui se passe avec le monoxyde de carbone, il s’agit d’un gaz toxique, qui ne se voit pas et ne sent pas; la fuite de gaz provoque une odeur pénétrante et fétide.

Bien que la présence de monoxyde de carbone (CO) soit « presque invisible » (CO) car elle n’a ni couleur, ni odeur, ni goût, elle n’irrite pas les yeux ni le nez; L’effet le plus notable de la respiration de petites concentrations de gaz naturel, associé à une nouvelle ou lente fuite dans une installation, est l’odeur désagréable et gênante des œufs pourris.

Cette odeur est le méthane thiol chimique qui est ajouté au gaz – naturellement inodore – et qui, heureusement, le rend plus facile à détecter en cas de fuite qui nécessite une recherche de fuite gaz Paris.

Comment réagir à une fuite de gaz ?

Fermez le robinet de gaz général. Analysez le degré de danger pour agir en conséquence. Ventilez le bâtiment en ouvrant les portes et les fenêtres. Si la fuite est du gaz butane, concentrez-vous sur la ventilation des parties basses de la maison, car le butane pèse plus que l’air. Si la fuite est du gaz naturel, concentrez-vous sur la ventilation des zones hautes, car elle pèse moins que l’air.

Ne pas actionner les interrupteurs d’appareils électriques ou d’appareils pouvant générer une étincelle réagissant avec le monoxyde de carbone. Ni le feu ni l’électricité: ne parlez même pas sur le téléphone portable, encore moins allumez une cigarette ou des assainisseurs d’encens / de chaleur pour dissiper les odeurs.

Contactez votre compagnie de gaz et faites vérifier et réparer par un spécialiste agréé si votre installation est nécessaire ; comme on le fait en cas de débouchage canalisation Paris 9. Face à la certitude d’une fuite, quittez rapidement le bâtiment et appelez les pompiers de la rue.

Comment puis-je prévenir ces risques ?

Chaque fois que vous quittez la maison, fermez le robinet d’arrêt général ou celui de chaque appareil. Faites régulièrement vérifier votre chaudière par un professionnel accrédité. Certains fournisseurs d’assurance habitation ou de gaz incluent ce service dans les assurances intégrées au contrat.

Demandez à un spécialiste d’installer un avertisseur de monoxyde de carbone. Inodore et incolore, mais extrêmement toxique et mortel, je vous recommande de prendre cette mesure de sécurité supplémentaire contre les fuites de gaz.

Les fuites de gaz (monoxyde de carbone, gaz butane) sont difficiles à détecter, mais comme ils sont hautement toxiques et / ou inflammables, ils peuvent provoquer de graves explosions, des problèmes de santé et même, au final, la mort.

Habituellement, ce type de fuite est principalement dû à la négligence, à la vieillesse et au manque d’entretien des appareils à gaz.

Vous pourriez également aimer...

Articles populaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.